Mercredi 9 juillet à Bruxelles, malgré une forte pluie, et une mobilisation inversement proportionnelle, des militants pro-palestiniens ont manifesté leur indignation face à la reprise des violences dans la bande de Gaza. 

Depuis l'enlèvement et l'assassinat de trois jeunes israéliens, les civils palestiniens , y compris femmes et enfants, paient les pots cassés. En effet, on dénombre selon des sources locales, et aux dernières nouvelles, 450 blessés et 51 morts du côté palestinien. Le rassemblement a réuni tant des jeunes, que des personnes âgées, de toutes origines confondues. 

Alors que l'ambiance était combative, la police n'a procédé à aucune interpellation.

Collectif Krasnyi

 

[slideshow_deploy id=’20029′]