Bruxelles  / 17-02-2020 /

Plus de deux cents personnes ont répondu à l’appel des syndicats, de la Ligue des droits humains, des mutuelles et du Gang des vieux en colère. Au pied du cabinet de Daniel Bacquelaine, Ministre des pensions, elles sont venues exiger la fin des contrôles des pensionné.e.s qui bénéficie de la grapa. Ces pensionné.e.s en plus d’être parmi les plus précaires se voient tenu.e.s d’être enchainé.e.s à leur domicile sous peine de perdre leur revenu alors que les fact.rice.eurs  voient la délation entrer fans leur attribution.

Jérôme Peraya /Dominique Botte / Krasnyi Collective