Bruxelles / 13-05-2018 /

Répondant à l’appel de la plateforme d’hébergement citoyen, plus de 1500 personnes se sont mobilisées ce dimanche afin de protéger les migrant.e.s du parc Maximilien d’opérations policières et demander une autre politique migratoire.  En effet, il y a actuellement 170 lits libres dans les centres fermés et le gouvernement a mobilisé la police pour les faire remplir …

Illes veulent rappeler que :

  • La répression n’est pas une solution
  • Le mouvement est toujours bien présent et comme dit Anne-Catherine de Neve : « Ceux qui disent que mouvement s’essouffle ne manquent pas d’air ».

Illes demandent publiquement et solennellement au Premier Ministre de rencontrer une délégation de citoyens au sujet de la politique migratoire ferme (et inhumaine) que défend son gouvernement.

Les exactions policières ; 
L’absence de solution structurelle ; 
Le non respect de la dignité humaine ;
Et l’absence de toute discussion parlementaire autour des possibilités légales permettant de résoudre la question des quelques 500 personnes présentes à la Gare du Nord et au Parc Maximilien… sont autant de points que nous souhaitons aborder.

Jérôme Peraya / Krasnyi Collective