29-11-2015

Des milliers de personnes venant du monde entier se sont rassemblées à Paris, bravant l’interdiction de manifester, à l’occasion du départ de la 21ème conférence sur le climat.

L’Etat d’urgence de la France s’est transformé pour une après-midi en état d’urgence pour le climat, pour l’alimentation, l’agriculture paysanne, la lutte anti-capitaliste, la faim, l’alimentation, pour les migrants mais aussi pour les libertés fondamentales dont celle de manifester. Ces libertés mises à mal par les mêmes qui transforment notre planète en micro-onde.

Jérôme Peraya / Ben Art’Core / Collectif Krasnyi