Charleroi / 17-11-2018 /

Le 17 novembre 2018, cela fait 121 jours que Mustapha Awad , citoyen belge d’origine palestinienne, est enfermé dans une prison israélienne. Né dans le camp de réfugiés d’Ain el-Helweh au Liban, il a été reconnu réfugié en Belgique à la suite de la persécution pour ses origines palestiniennes. Depuis qu’il est citoyen belge,  Mustapha travaille en Belgique, a de nombreux amis et il est bénévole dans plusieurs associations.

Il a été arrêté à la frontière entre la Jordanie et la Palestine par les forces armées israéliennes et fut emprisonnée par l’état d’Israël. D’après des sources du collectif Free Mustapha Awad Mustapha, Mustapha a subi des traitements inhumains, a subi une privation de sommeil prolongée, des pressions psychologiques sévères et a été très certainement torturé.

Mustapha a toujours défendu les droits humains des Palestiniens et dénoncé la situation du peuple palestinien en Cisjordanie ou à Gaza. Aujourd’hui, il est temps de faire connaître et de de défendre les droits de Mustapha.

La plateforme Pour la Palestine de Charleroi  et le Comité Free Mustapha se sont réunis à Charleroi samedi 17 novembre 2018 a 15 heures sur la place verte . Environ 120 personnes on participé à un rassemblement avec multiples prises de paroles des représentants comme De Ly Myriam, membre de la Plate-forme Charleroi-Palestine.

Dominique Botte / Krasnyi Collective