Après 4 jours d'attente angoissante pour les dizaines de familles habitant le Squat Gesù, c'est ce 4 novembre à 5h30 qu' a finalement eu lieu l'expulsion du bâtiment. Plus de 40 fourgons pour 200 policiers étaient mobilisés pour cette 'opération' d'envergure à quelques heures du début de la trêve hivernale (ce lundi 4/11 à 21h30). Les habitants ont été embarqués pour être amenés dans un 'centre de tri' (selon les mots du Bourgmestre Emir Kir) qui selon les dernières infos est un stade de football de la commune. La commune n'aurait, selon les propos du Bourgmestre, préparé que quelques appartements pour accueillir les familles expulsées. Il est clair qu'il n'est pas prévu de donner une solution de relogement à l'ensemble des habitants. Qu'adviendra-t-il pour ceux qui n'auront pas de place?

Tout au long de la nuit et ce matin à l'aube, des dizaines de personnes étaient présentes pour soutenir les habitants du Gesù et prévoient d'organiser une action dans la matinée.

Karim Brikci / Collectif Krasnyi

Quelques heures avant l'expulsion…

 

5h30 du matin…