Athènes / 15-01-2017 /

A environ 30 minutes du centre d’Athènes se trouve le dispensaire social d’Elliniko. Créé en décembre 2011 sous l’impulsion du Docteur Vichas avec des membres du personnel soignant révoltés de la situation sanitaire en Grèce, le dispensaire organise près de deux cents bénévoles dont une centaine de médecins qui s’y relaient pour offrir des soins et des médicaments à ceux qui n’ont plus les moyens de se rendre dans les hôpitaux publics. Le dispensaire reçoit quotidiennement des dons qui lui permet de fonctionner. Ce jour-là, une délégation belge de syndicalistes leur amène des médicaments qui seront triés et ensuite répartis dans les différents dispensaires qui organisent une médecine gratuite et accessible à tous.

Avec la crise et les plans d’austérité imposés par la Troïka (FMI, UE, BCE), les coupes budgétaires ont concerné tous les secteurs et la santé n’a bien évidemment pas été épargnée. Aujourd’hui, les chômeurs de longue durée, après un an sans emploi, perdent leur couverture sociale ! Près de 40% des Grecs n’auraient donc plus d’assurance maladie… Les conséquences sont la réapparition de pathologies qui avaient quasiment disparu, la hausse des suicides, des malades chroniques qui ne sont plus soignées par manque de traitements, des cancers qui ne sont plus soignés ou dont le traitement doit être raccourci, la flambée du VIH, …

Karim Brikci-Nigassa  /  Krasnyi Collective