Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Mieres- Petite ville du centre des Asturies, coincée entre les montagnes. 48 900 habitants.

 

Mieres 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Le Maire de Mieres- Ancien mineur et syndicaliste CCOO, il est une figure locale très appréciée de la population. Lors de son élection, l’une de ses premières mesures a été de refuser son salaire de Maire, afin de faire des économies sans licenciement. Il s’est enfermé dans la mairie en soutien à la “Marcha negra” ainsi qu’aux mineurs enfermés dans les puits. Pour lui, si les mines ferment, sans aucun plan de relance économique, c’est toute une région qui est condamnée.

Mieres 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Dans une rue de Langreo (commune au abord de Mieres), peinture murale d’inspiration gauche communiste. Toute cette région et les Asturies en général ont un lourd passé de luttes, depuis la guerre civile espagnole en 1936.

Mieres 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Les corons asturiens : A l’origine ces quartiers étaient destinés aux mineurs, aujourd’hui leurs enfants et petits-enfants les habitent toujours.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Ici, les enfants jouent beaucoup dans les rues. On peut apercevoir un peu partout en ville de petites plaines de jeux, malgré tout, le football reste l’activité de prédilection.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Corons asturiens.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

On peut apercevoir un peu partout de nouveaux grands appartements venus remplacer les anciennes constructions de la région. Ces logements visent à rassembler la population vers “le centre-ville” ainsi qu’à attirer de nouveaux habitants dans la région. Malheureusement, cette dernière n’a plus d’emploi à fournir.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Stade de foot de Langreo- C’est ici que s’entrainait David Villa, le numéro 7 de l’équipe de Barcelone et de l’Espagne, quant il était petit. Son père était mineur.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

La gare de Langreo- derrière on peut apercevoir la centrale électrique au charbon de la ville. Durant plusieurs années, cette usine a vendu de l’électricité à la France.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Le puits de “Pozo Candin” prés de Langreo. Au moment de la photo, 4 mineurs étaient enfermés depuis 48 jours dans le puits, à 700m de profondeur.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Deux mineurs à l’entrée du puits de “Pozo Candin” – derrière eux des messages de soutien aux mineurs dans leur lutte.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Dix mineurs UGT (équivalent FGTB), qui occupent la mine en semaine, posent devant une Fresque à l’entrée du Pozo (puits).

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Les vestiaires du Pozo candin.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Un mineur dans la salle où l’on se lave les mains à la sortie de la mine.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Fresque murale UGT sur l’un des mur à l’entrée de la mine.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Un mineur nous présente la petite boite en métal indispensable au mineur pour sa sécurité. Toujours accrochée à sa ceinture, elle lui permet en cas d’accident (si l’on touche en forant une poche de gaz) de pouvoir respirer durant 30 minutes avant leur évacuation du puits.

Pozo Santiago (San Jorgé) – Un des puits principaux de Mieres. Au moment de la photo, 3 mineurs sont enfermés dans le puits.

San Jorgé 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Quatre mineurs du Pozo Santiago, au centre Pépé Barriada (2ème en partant de la gauche), il a participé au 400km de la “Marcha Negra”, jusqu’à Madrid.

San Jorgé 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Pozo San Nicolas – Puits minier aux abords de Mieres.

Mieres 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Pozo San Nicolas – Groupe de mineurs devant leur local syndical UGT.

Mieres 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Mineurs à quelques mètres du puits du Pozo San Nicolas le 18/07/12-  Un représentant syndical UGT et le mécanicien chargé de la maintenance pour les 6 mineurs enfermés depuis 2 jours dans le puits, afin de dénoncer la fermeture des mines et l’absence de projet social pour relancer la région.

Mieres 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Trois mineurs, quelques minutes après leur sortie du Pozo Candin le 16 Juillet. Ils s’étaient enfermés dans le puits de la mine durant 50 jours d’affilé, afin d’attirer l’attention sur la fermeture des mines en Asturies.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi[/caption]

Il est 19h00 quand sortent les 4 mineurs. Deux heures après ceux du Pozo Santiago (où 3 mineurs c’étaient également enfermés)

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Les mineurs et leurs camarades mineurs, venus les accueillir, le point gauche levé pour l’hymne des mineurs «Santa Barbara».

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Deux mineurs à la fin de la cérémonie de sortie des 4 mineurs du Pozo Candin.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi

Paysage des Asturies depuis l’autoroute.

Langreo 2012 © Pierre Vanneste / Collectif Krasnyi