Ce Mercredi 17 septembre, plusieurs centaines de militants de la FGTB Charleroi ont décidé d'organiser une action spontanée au siège d'Albert Frère. Les militants étaient déterminés à avertir le patronat dans son ensemble que la FGTB ne se laissera pas faire si le nouveau gouvernement applique les mesures antisociales discutées actuellement. Son secrétaire régional, Daniel Piron, a d'ailleurs appuyé l'idée que si " de telles mesures rentraient en application, ça en serait fini de la paix sociale et si le patronat veut la guerre, nous ferons la guerre".

Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi