Tubize  / 13-02-2020 /

Plus d’une centaine de personnes, anciens travailleurs des Forges de Clabecq et leurs soutiens,  se sont rassemblées à Tubize ce jeudi lors d’une première mobilisation en vue de réclamer les salaires impayés de 1800 ex-travailleurs. Un avertissement clair a ainsi été lancé au gouvernement si cette situation ne devait pas être réglée au plus vite. Un orateur nous expliquait que « Les anciens de Clabecq ont encore beaucoup d’imagination ». D’autres mobilisations sont d’ailleurs à suivre dont une le 20 mars prochain devant le tribunal de Bruxelles.

Tract de l’action : 

Paiement des arriérés de salaire!

Après la faillite des Forges de Clabecq fin 1996, les curateurs désignés pour gérer la faillite ont rassemblé l’argent disponible pour payer les dettes de l’entreprise en faillite.

Le Fonds de Fermeture des Entreprises a payé des indemnités aux travailleurs licenciés. Mais tout n’a pas été payé ! Il manque le remboursement des retenues sur salaire pendant 5 ans (10 % du salaire et le 13ème  mois!), des jours de congés compensatoires, les congés payés des employés et des cadres, etc. Les curateurs doivent encore  payer ces arriérés aux anciens travailleurs des Forges. Cela représente plusieurs milliers d’euros par personne!

Un procès est actuellement en cours entre les curateurs et l’État belge qui voudrait prendre l’argent destiné aux anciens travailleurs (environ 18 millions d’euros). Le jugement aura lieu le 20 mars à au Palais de Justice de Bruxelles.

23 ans après la faillite les travailleurs attendent encore !

Karim Brikci-Nigassa / Dominique Botte / Krasnyi Collective