MAI 2010 : Pendant plus de deux mois, les opposants au gouvernement de Abhisit Vejjajiva, les ‘chemises rouges’, ont occupé le quartier commerçant et financier de Siam (Bangkok-Thailande). Ceux-ci réclamaient la dissolution du Parlement ainsi que des élections anticipées, au plus vite.

Au moment où ces photos ont été prises, la tension était montée d’un cran dans les rues de Bangkok, depuis la fin de l’ultimatum du gouvernement. Après les affrontements meurtriers de fin avril, les opposants subissaient une nouvelle intervention de l’armée avec à la clef des dizaines de nouvelles victimes de la répression…

Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi


Les accès et les barricades autour de l’énorme camp retranché des chemises rouges :

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Dans le quartier occupé, des dizaines de milliers de personnes organisent la vie et la défense du camp :

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi


Pendant l’intervention de l’armée, les habitants des quartiers pauvres de Bangkok organisent la résistance en soutien aux assiégés du ‘camp rouge’ :

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Bangkok 2010 © Karim Brikci-Nigassa / Collectif Krasnyi

Des dizaines de personnes ont été sauvagement abattues dans l’enceinte du camp pendant les affrontements qui ont duré plusieurs jours et nuits. Le gouvernement a réussi à venir à bout de la mobilisation mais pour combien de temps? Un an jour pour jour après la fin des manifestations, plusieurs dizaines de milliers de chemises rouges ont manifesté récemment dans les rues de Bangkok pour honorer les victimes des évènements de Mai 2010 et pour faire savoir que leur combat continue…A suivre!

Article complet écrit pendant les évènements : http://www.socialisme.be/psl/archives/2010/05/14/thai.html