Liège / 28-02-2019 /

Ce jeudi c’est à Liège qu’était prévu un grand rassemblement des étudiants pour le climat et ils étaient en effet un millier au départ de la gare de Guillemins pour traverser la ville.

Le réchauffement climatique on en parle depuis la fin des années 80 déjà. La température moyenne sur terre a déjà augmenté de 1°C depuis les années 1800 avec les conséquences que l’on sait: températures records comme nous les avons connues en ce mois de février, sécheresses en été, tempêtes tropicales d’une intensité rarement vue, inondations, fonte de la calotte glacière,… plus personne ne peut ignorer l’évidence du réchauffement climatique et l’urgence de réagir. A 2°C ces événements deviendront catastrophiques et à 4°C il s’agira de cataclysmes.

Aujourd’hui de nombreuses initiatives citoyennes se font jour visant à diminuer notre impact, notre empreinte sur le climat: pression sur les grandes surfaces commerciales pour éliminer les sachets en plastique, implantations de commerces de proximité, jardins éco-partagés, agriculture locale respectueuse de l’environnement, économie circulaire, recyclage,… Partout la population prend de plus en plus conscience du rôle qu’elle peut jouer.

Mais ces prises de conscience collective et individuelles contrastent violemment avec l’immobilisme des politiques mises en oeuvre. Les gouvernements doivent faire du changement climatique LA priorité. Assez de mots et de déclarations de bonnes intentions, il faut agir maintenant !

 

Frédéric Hérion / Krasnyi Collective