23-01-2016

Ce samedi, plus de deux milles personnes ont manifesté pacifiquement leur soutien aux migrants de la jungle à Calais et dénoncé les conditions inhumaines dans lesquelles plus de 4000 personnes se retrouvent à survivre.

Durant la manifestation un néonazi a été jusqu’à braquer au fusil les manifestants. Il confondait visiblement les causes de la crise économique et du chômage massif dans la région avec la précarité absolue dans laquelle sont jetés les migrants.

A la fin de la manifestation, quelques centaines de migrants et de personnes les soutenant sont partis sur le port. Des dizaines d’entre eux sont montés sur un ferry puis se sont fait arrêter par la police. Ils comparaissent ce 25 janvier et risque plusieurs milliers d’euros d’amendes ainsi que de la prison.

Ben Art’Core / Krasnyi Collective