Ce jeudi 20 mars, des centaines de manifestants de gauche venus des quatre coins de Belgique ont battu le pavé d'Anvers. Ils s'étaient donné rendez-vous pour s'opposer au traditionnel défilé des militants du NSV (cercle étudiant du Vlaams Blok) et autres groupuscules fascistes. Faisant le liens entre la montée de l'extrême droite et l'aggravation des conditions de vie, les manifestant combattifs avaient comme mot d'ordre "des emplois pas de racisme".

Alex GD / Karim Brikci / Collectif Krasnyi