Le jeudi 8 novembre, plus de 400 travailleurs de PSA sortaient une nouvelle fois dans la rue pour faire entendre leur voix. C’est à l’occasion de la réunion tripartite que les travailleurs d’Aulnay ont manifesté pour appuyer les revendications qui y étaient défendues par leurs représentants. Cette réunion portait sur les modalité du plan social que veut imposer la direction de PSA aux travailleurs, à savoir pour rappel, la fermeture du site de PSA Aulnay.

Les revendications, décidées et votées deux jours auparavant en assemblée générale dans les ateliers, portaient notamment sur les mesures d’âge. Les ouvriers se battent pour un système de préretraite à partir de 55 ans. Ils exigent également le maintien de la production de la C3 jusqu’en 2016 et la garantie d’un CDI acceptable pour tous.

La manifestation s’est clôturée avec le retour et le rapport des représentants partis en négociation. Ceux-ci ont alors annoncé un calendrier chargé puisque la direction de PSA décide de clôturer le plan fin de cette année. Il a donc aussi été question de la nécessité de maintenir pression d’ici fin décembre.

Marieau Palacio / Collectif Krasnyi