Bruxelles / 16-03-2018 /

Plus de 80 personnes, travailleurs du secteur de la santé, patients, délégués syndicaux et membres de la société civile se sont enfermées dans le hall du siège de la coupole belge des entreprises pharmaceutiques (pharma.be) répondant ainsi à l’appel de la campagne Tam-Tam et la plate-forme d’action santé et solidarité. Ils veulent attirer l’attention sur le système « convention article 81 » qui permet au secteur pharmaceutique d’obtenir que de nouveaux médicaments « innovants » soit hautement remboursés alors que certains doutes subsistent sur leur efficacité clinique ou leur rapport coût-efficacité et ce alors que le secteur de santé tout en entier est mis à mal par la politique d’austérité du gouvernement.

More than 80 people, health workers, patients, trade union representatives and members of civil society locked themselves in the hall of the headquarters of the Belgian pharmaceutical companies (pharma.be) answering the call of the Tam-Tam campaign and health and solidarity action platform. They want to draw attention to the « Article 81 » system, which allows the pharmaceutical sector to obtain new « innovative » medicines that are highly reimbursed, while doubts remain about their clinical effectiveness or their cost-effectiveness. that the entire health sector is being undermined by the government’s austerity policy.

Karim Brikci-Nigassa / Krasnyi Collective