Vendredi 29 août, les ouvriers de la société BM&S (service de nettoyage sous-traitant pour la SNCB) sont en grève depuis plus d'une semaine suite aux licenciements de 2 délégués syndicaux et 3 intérimaires longue durée.

Hier, la direction ramenait une armée de travailleurs pour remplacer les grévistes et un huissier de justice pour menacer les grévistes d'une astreinte de 500 euros par infraction constatée.

Les ouvriers ont tenu bon, et le piquet s'est maintenu, mais cela met une fois de plus en lumière la volonté patronale d'en finir avec le droit de grève.

N'hésitez pas à venir les soutenir dans leur combat, leur piquet se situe près de la gare de Schaerbeek.

Alex GD / Laure Miege / Collectif Krasnyi