Bruxelles / 14-03-2016 /

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant l’Office des Etrangers pour exiger la libération de deux représentants du mouvement Sans Papier.

Hamed porte parole des Afghans, présent en Belgique depuis 12 ans et Aliou Diallo du Collectif Ebola ont tous deux été arrêtés chez eux et sont aujourd’hui détenus en centre fermé et menacés d’expulsion alors qu’ils sont tous deux en danger de mort dans leur pays.

La répression qui s’abat sur le mouvement social n’épargne évidemment pas le mouvement Sans Papier et vise à le museler davantage. Les différentes organisations du mouvement Sans Papier et de ceux qui les soutiennent n’ont pas dit leur dernier mot. La mobilisation promet de continuer tant qu’ils ne seront pas libérés.

Alex GD / Pierre Vanneste / Krasnyi Collective