Bruxelles  / 04-03-2020 /

Plus de 500 personnes ont clamé leur indignation quant à la politique migratoire européenne et plus spécifiquement la situation à la frontière turque. L’Europe à du sang sur les mains.Les ministres responsables des 27 états membres se réuniront pour décider de « la protection des frontières extérieures » de l’Union.Ils ne discuteront ni des droits humains, ni du respect du droit d’asile, ni des conditions de « survie » des personnes migrantes qui sont en ce moment aux portes de l’Europe. Ils ne discuteront pas plus des milliers de vies humaines qui sont mises en péril ni de celles qui ont déjà été perdues en essayant d’arriver en Europe.

L’Europe forteresse tue tous les jours !

Dominique Botte / Krasnyi Collective