Janvier 2015

Depuis le 17 novembre, une cinquantaine de sans-papiers sont en grève de la faim dans un bâtiment Boulevard Léopold II à Molenbeek (Bruxelles). Ils réclament un titre de séjour et aujourd’hui mettent sérieusement leur santé en péril dans l’indifférence générale des décideurs politiques de notre pays. Les hospitalisations s’accentuent et la santé de la majorité d’entre eux inquiète aujourd’hui les médecins qui les suivent.

Ce cri silencieux est un appel à l’aide. Ils sont prêts à se faire violence à en mourir pour dire à quel point ce qui les attend chez eux est pire que la souffrance qu’ils se font endurer ici. Et pour dire qu’il y a l’urgence, de les entendre, de leur donner une chance de pouvoir vivre plutôt que survivre.

 

Pierre Vanneste / Kevin Van den Panhuyzen / Collectif Krasnyi