Environ 80 personnes, majoritairement des enfants, logent actuellement dans un squat à Ixelles. Celui-ci a été créé par un immigré Argentin pour tenter d'accueillir les familles dans le besoin et surtout les enfants. Très croyant, il essaie de les protéger en peignant des crucifix dans tout le bâtiment. Il a même réservé un appartement pour en faire une chapelle. Quelques enfants sont scolarisés, et d'autres pas à cause de la perpétuelle perte du logement. Ils décorent et meublent leurs habitations avec ce que les gens jettent dans la rue. Certains voisins apportent à manger aux familles, d'autres les accuse de vol en allant jusqu'à graffer sur leur porte "Go home voleur". Cette accusation qui ne concerne peut-être qu'une infime partie des habitants a été entendue par la commune qui, après n'avoir rien fait pour ces gens, va procéder a une expulsion ce jeudi 8 mai à 7h du matin. Certains ayant déjà connus le Gesu, ils ont peur des risques de violences policières.  En attendant, le 8 mai les enfants seront dans la rue sans aucune solution de relogement.

Nous lançons un appel aux privés ou aux activistes pour trouver une solution de logement pour les familles.
Nous lançons également un appel à des activistes pour être présents le jour de l'expulsion.

Alex GD / Collectif Krasnyi