Justice4Zackie

Bruxelles | 20-10-2021

Une parade queer a défilé dans les rues de Bruxelles, partant de l’Ambassade de Grèce en Belgique jusqu’à la Rainbow House, pour réclamer justice pour Zak – Zackie Oh. Membre de la communauté  LGBTQIA+grecque, gendrerqueer, drag queen, militant·e antifasciste et des droits humains assassiné en pleine rue d’Athènes par deux commerçant et huit policiers. C’était il y a trois ans, ses assassins courent encore les rues.

Appel : 3 ANS SANS JUSTICE. 3 ANS DE MÉMOIRE. 3 ANS DE LUTTE.

Le 21 septembre a marqué les trois ans du meurtre brutal de Zak Kostopoulos / Zackie Oh ! par deux commerçants et huit policiers dans le centre d’Athènes. Il / Elle a été assassiné·e devant des dizaines de personnes qui n’ont rien fait pour arrêter le lynchage et empêcher la barbarie. Zak, membre fier de la communauté LGBTQI+ grecque, séropositif, genderqueer, drag queen (Zackie Oh !), antifasciste et militant des droits de l’homme, a été tué par tout ce contre quoi il s’est battu de son vivant : la fascisation de la société, le racisme, l’homophobie, la violence institutionnelle et l’apathie sociale. Trois ans ont passé avec les mensonges du gouvernement, la désinformation des médias et les reports de la procédure judiciaire.

Trois ans plus tard, tous les auteurs de son assassinat sont libres, répandant leur poison raciste, tandis que quatre des policiers n’ont toujours pas été inculpés. La justice grecque a refusé de considérer la mort de Zak comme un homicide, mais comme une blessure mortelle, limitant ainsi la responsabilité pénale des meurtriers ! De plus, l’avocat de la défense des policiers n’est autre que le nouveau ministre grec de la Santé, Nikos Plevris ! Cela montre à quel point le gouvernement grec de droite est partial dans cette affaire. Notre espoir de justice est aussi fort que notre énergie à nous battre pour elle, malgré les provocations du gouvernement grec et le système judiciaire défaillant.

Dès le premier jour, nous sommes sorti·es dans la rue pour crier contre l’injustice et la cruauté et pour défendre nos propres vies, notre sécurité, nos corps en son nom. Pour réclamer notre droit d’exister sans peur et sans honte, notre droit d’aimer. La rage de sa perte a été suivie par le deuil, notre deuil commun de l’amour dont ils nous ont privé en le tuant. En même temps, notre rage pour l’impunité, pour la haine raciste, pour les efforts de dissimulation s’est renforcée.

Zak a été tué trois fois. La première fois par les mains des meurtriers, la deuxième par le silence de la foule et la troisième par les fausses nouvelles des médias grecs. Et il est maintenant assassiné à nouveau, chaque jour que justice n’est pas rendue. Tant que nous descendrons dans la rue pour défendre sa mémoire, les retards et la boue ne pourront pas ternir l’éclat de Zak. Lorsque nous marchons ensemble, lorsque nos voix s’élèvent ensemble, réclamant la justice, lorsque nous puisons notre force les un·es dans les autres, l’horreur s’estompe et la poussière d’étoile de Zackie Oh ! nous montre le chemin.

En octobre 2020, nous nous sommes embrassé·es avec soulagement, en entendant la peine d’emprisonnement pour les nazis grecs de l’organisation criminelle déguisée en parti politique (Aube dorée). Nous reprenons maintenant le bâton et passons à la prochaine bataille contre le fascisme. La réponse à la haine sera donnée par nous tou·tes ensemble dans les rues !

Jérôme Peraya | Krasnyi Collective


Contact 

info@krasnyicollective.com / +32 497 43 54 89 / +32 485 93 37 56

 



Voir toutes les photos

© 2021 Krasnyi Collective