Une vague rouge pour la suppression de la loi de 96 et l’augmentation de nos salaires!

Bruxelles | 24-09-2021

Une marée rouge de 15.000 travailleurs-euses a envahi les rues de Bruxelles à l’appel de la FGTB -ABVV Brussel. Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT était aussi présent en solidarité pour la CGT française.

La loi qui fixe la marge salariale (dite loi de 1996) empêche les syndicats de négocier la part qui revient légitimement aux salaires des travailleuses et travailleurs. Elle bloque toute augmentation significative, soi-disant pour préserver la compétitivité des entreprises… Par contre, elle n’empêche pas les dividendes de s’envoler. Certaines entreprises ont distribué des milliards à leurs actionnaires, en pleine pandémie.

Ce sont pourtant les salaires qui font vivre la population, l’économie, la sécurité sociale, les services publics…

La FGTB demande une révision en profondeur de la loi pour pouvoir à nouveau négocier des augmentations salariales décentes. Sans cela, plus aucun accord interprofessionnel (AIP) ne sera possible.

Dominique Botte – Ali Selvi | Krasnyi Collective



© 2021 Krasnyi Collective