“We will come back”

Brussels | 13-09-2021

Approximately 3000 former miners marched in Brussels on Monday. The ex-miners received lower monthly benefits than they were promised when they retired due to a miscalculation pension administration.

Now the ex-miners are demanding an average of 82,000 euros per person because for years they received a lower pension. According to the Friends of the Kempen Coal Mines who represent the miners, the law provides a higher allowance than the former miners have received over the past thirty years.

Miners who worked in the underground section were allowed to retire after 25 years due to the heavy and dangerous work. They were then entitled to a pension equivalent to 30 years of work, but in reality, they were paid an average of 200 euros per month less.

The miners already received a sum of money to compensate for the past ten years. They are also asking for interest on the pension shortfall and compensation for the late payment of the promised money.

Environ 3 000 anciens mineurs ont défilé ce lundi à Bruxelles. Les anciens mineurs ont reçu des prestations mensuelles inférieures à celles qui leur avaient été promises lorsqu’ils ont pris leur retraite, en raison d’une erreur de calcul de l’administration des pensions.

Aujourd’hui, les ex-mineurs réclament une moyenne de 82 000 euros par personne, car pendant des années, ils ont reçu une pension inférieure à ce qui était prévu. Pour les « Amis des mines de charbon de la Campine », qui représente les mineurs, la loi prévoit une allocation plus élevée que celle que les anciens mineurs ont reçue au cours des trente dernières années.

Les mineurs qui travaillaient dans la section souterraine étaient autorisés à prendre leur retraite après 25 ans, en raison de la lourdeur et de la dangerosité du travail. Ils avaient alors droit à une pension équivalente à 30 ans de travail, mais en réalité, ils recevaient en moyenne 200 euros de moins par mois.

Les mineurs ont déjà reçu une somme d’argent pour compenser les dix dernières années. Ils demandent également des intérêts sur le manque à gagner de la pension et une compensation pour le retard de paiement de l’argent promis.

Ali Selvi | Krasnyi Collective

© 2021 Krasnyi Collective