« Vive la Commune » au DK !

Nous vous invitons à notre exposition « Vive la Commune ! », une exposition de photographies dessinées à l’occasion des 150 ans de la Commune de Paris. Notre exposition aura lieu au DK du 18 au 27 juin (Rue de Danemark 70B 1060 Saint-Gilles).

PROGRAMME DE LA SEMAINE DU 18 AU 27 JUIN AU DK (70B, RUE DE DANEMARK, SAINT-GILLES)

VIVE LA COMMUNE !

ll y a 150 ans, la dernière barricade de la Commune de Paris tombait et la répression s’abattait sur les communards et communardes. Le 28 mai 1871 marquait ainsi la fin de cette révolution ouvrière, démocratique et sociale. Pour rendre hommage à celles et ceux qui sont morts pour leurs idées, nous organisons une semaine d’activités et de conférences, du 18 au 27 juin, autour de l’exposition « Vive la Commune ! » au DK à Saint-Gilles.

Mardi 15 Juin

15h: Projection du film de Peter Watkins “La Commune”

Vendredi 18 juin

17h30 : Relance du Comité belge des Amies et amis de la Commune: réunion ouverte à toutes et tous !

18h30 : Ouverture de l’expo Vive la Commune !

Accessible du 18 juin au 27 juin en semaine de 17h à 22h, le weekend de 11h à 22h.

19h : Programme social de la Commune, et aujourd’hui? – table ronde avec :

– Julien Dohet, Secrétaire politique setca Liege, historien des luttes sociales à l’ihoes

– Jalil Bourhidane CNE Commerce

– Pauline Salingue CGT du CHU de Toulouse (France)

Samedi 19 juin

16h : Les Gilets jaunes en Belgique et la démocratie – table ronde avec :

– Corinne Gobin, Le RIC et la démocratie

– Ismael , GJ et syndicalisme

– Cédric, GJ et convergence des luttes

– Belinda, GJ et actions locales

– Carlos, GJ et démocratie

18h30 : Les Gilets jaunes communalistes de Commercy – discussions avec les Gilets Jaunes de Commercy

Dimanche 20 juin

Visites guidées de l’exposition à prix libre et sur demande

Lundi 21 juin

19h : La Commune, la révolution et le pouvoir – conférence par Stathis Kouvelakis, chercheur indépendant et auteur de « Sur la Commune de Paris: Textes et controverses », une anthologie de textes de Marx et Engels sur la Commune et Sixtine d’Ydewalle, doctorante sur le communalisme

Annulé — Mardi 22 juin — Annulé

19h : De la révolution de 1848 à la Commune de Paris – conférence par Michèle Riot-Sarcey, historienne, spécialiste du féminisme, de la politique et des révolutions du XIXᵉ siècle

Mercredi 23 juin

18h: Les exilés communards en Belgique – conférence par Francis Sartorius, historien, auteur du livre « Les Communards en exil. Etat de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs 1871-1880 »

19h30: La Commune et les étrangers – table ronde

Jeudi 24 juin

18h: Varlin et l’Internationale – conférence par Michèle Audin, écrivaine

19h30: La répression de la lutte sociale et des classes populaires, de la Commune à nos jours – présentation du livre « La Semaine sanglante » de Michèle Audin, suivie d’une table ronde avec :

– La répression des gilets jaunes : Othman Farrai, chercheur sur les Gilets Jaunes

– La répression de l’action syndicale : Thierry Bodson, président de la FGTB et condamné par la justice pour son action syndicale lors des grandes grèves de 2015

– Black Lives Matters et la lutte contre le racisme d’Etat : Joëlle Sambi, militante afro-féministe du Belgian network for black lives

Vendredi 25 juin

18h : L’insurrection de 1886 – conférence par Jules Pirlot, président du Centre des archives du communisme en Belgique (CArCoB-asbl)

19h30: Action directe et/ou concertation sociale ? Enjeux et débats au sein du mouvement syndical – conférence par Francine Bolle, Docteure en Histoire, maîtresse de conférences à l’ULB, auteure d’une thèse sur « La mise en place du syndicalisme contemporain et des relations sociales nouvelles en Belgique (1910-1937) »

Samedi 26 juin

10h : Parcours communard dans Bruxelles

15h: “Le rendez-vous du 18 mars » : Pièce de théâtre des Amies et Amis de la Commune de Paris

16h30: Les femmes et la Commune – conférence de Solange Fasoli, militante syndicale et membre des Amies et Amis de la Commune et table ronde avec :

– Célia Ponce, militante ROSA

– Malika Roelants et Zoé Maus, militantes du Collectif 8 Mars

– Une militante de la Ligue des travailleuses domestiques

18h30 : Soirée festive de clôture “La Commune n’est pas morte !” : concert des Canailles, Chorale Ades, lecture de textes de Louise Michel, quizz, DKabaret

Dimanche 27 juin

16h: Projection d’un film tourné sur la Commune, par La Grue, Les Oiseaux, l’Association des Jeunes Cinéastes et les Acteurs et Actrices des Temps Présents

Visites guidées de l’exposition à prix libre et sur demande

Réservation obligatoire sur vivelacommune2021@gmail.com

Exposition accessible du 18 juin au 27 juin en semaine de 17h à 22h, le weekend de 11h à 22h.

Notre exposition : 

L’exposition est composée de photographies de Karim Brikci-Nigassa des lieux qui ont été importants dans l’histoire de la Commune à Paris. Manu Scordia et Thibaut Dramaix, dessinateurs pour ce projet, interprètent ces images en tentant d’y reconstituer au mieux les évènements historiques en question. Des explications sociales, politiques et historiques sont rédigées par Sixtine d’Ydewalle. Cette combinaison a pour objectif de vous plonger dans l’ambiance du Paris communard et de vous faire découvrir ou redécouvrir un épisode important de l’histoire ouvrière et sociale de nos régions.

En effet, le 18 mars 2021, cela faisait 150 ans que la Commune de Paris débuta. Malgré une existence assez courte et une répression sanglante, la Commune a marqué tant l’histoire des idées politiques que celle des révolutions. Pendant 72 jours, les communards et communardes se sont battus pour construire une république démocratique et sociale, organisant des élections pour sa commune populaire, amorçant des mesures sociales radicales, discutant des sujets politiques au sein des clubs révolutionnaires, organisant la résistance avec la Garde Nationale face à la contre-révolution versaillaise… Cette expérience révolutionnaire s’est soldée par la Semaine Sanglante du 21 au 28 mai 1871, une répression brutale et féroce des communards par le gouvernement français à Versailles.

Certes, c’était il y a 150 ans. Mais les échos de cette révolution éphémère ont résonné à travers l’histoire pour inspirer la gauche politique radicale du XXème siècle et pour encore animer aujourd’hui les mouvements sociaux aspirant à une démocratie radicale et populaire et à l’auto-organisation des travailleurs et travailleuses. C’est dans le double but de rendre hommage aux communards et communardes qui ont, l’espace des quelques semaines, rêvé et vécu un monde plus égalitaire et solidaire, et de faire la lumière sur ces idéaux et actions qui inspirent toujours aujourd’hui, que nous voulons profiter du cent cinquantième anniversaire de la Commune pour raconter son histoire.

© 2021 Krasnyi Collective