Last 7th June, thousands gathered in the streets of Valencia (Spain) to reclaim, after the abdication of Juan Carlos I, their right to a referendum of monarchy or republic, as it's registered in the Spanish Constitution: "Political decisions of special importance may be submitted for a consultative referendum of all citizens" (Art. 92). The demo count with the support of a nude bikers march and the PAH (Platform Affected by Mortgages), who carried masks with the face of bankers and corrupted politicians.

The coronation of Felipe VI is the next 19th June, and the two principals forces, Popular Party and Socialist Party, give their support to the new king and are searching a form to give a legal shield (inviolability) to Juan Carlos after his abdication . While, in the streets the people shout: "Felipe, dear, nobody has choosen you".

Le 7 juin, des milliers de personnes se sont rassemblées dans les rues de Valencia (Espagne) pour réclamer, suite à l'abdication de Juan Carlos I, conformément à la Constitution Espagnole leur droit à un référendum entre la monarchie et la république : " Les décisions politiques d'une importance spéciale peuvent être soumises à un référendum consultatif de tous les citoyens"(Art.92). La manifestation a eu le soutien d'une marche de cyclistes nus et du PAH (Platforme pour ceux touchés par les emprunts immobiliers), qui portaient des masques de banquiers et de politiciens corrompus.

Le couronnement de Felipe VI aura lieu le 19 juin et les deux principaux partis politiques, le PP et le Parti Socialiste, ont donné leur soutien au nouveau roi et sont en train de chercher une solution légale à l'abdication de Juan Carlos. Et tout cela alors que dans la rue, le peuple criait : " Cher Felipe, personne ne t'as choisi "./

Pablo Ortega / Collectif Krasnyi