Solidarity at Vottem

Vottem | 24-12-2021

On Friday 24th of December, people gathered at the closed center of Vottem against the asylum and immigration policy of the Belgian government. The government maintains detentions in closed centers and expulsions, with the accompanying violence.
The meeting was organized by Collectif de Résistance Aux Centres Pour Etrangers (Cracpe). The demonstrators made a human chain around the closed center while a delegation of parliamentarians and associations went inside.

At this moment there are around fifty detainees in Vottem, some of whom are fathers, separated from their children. The collective is afraid that once the pandemic has slowed down, detentions and deportations will start again. They also denounce the plans of the Vivaldi government to increase the number of detentions and expulsions, by applying the master plan of Théo Francken, of the previous government: the creation of several hundred new places in closed centers, in particular by opening two new centers in Jumet, and in Zandvliet, near Antwerp. Secretary of State Sammy Madhi has decided to open « return offices » in each province and hire 90 « return counselors » for this purpose.

Solidarité à Vottem

Le vendredi 24 décembre, des dizaines de personnes se sont rassemblées devant le centre fermé de Vottem pour protester contre la politique d’asile et d’immigration du gouvernement belge. Le gouvernement maintient les détentions dans les centres fermés et les expulsions, avec la violence qui les accompagne. Le rassemblement était organisé par le Collectif de Résistance Aux Centres Pour Etrangers (Cracpe). Les manifestants ont fait une chaîne humaine autour du centre fermé tandis qu’une délégation de parlementaires et d’associations est entrée à l’intérieur.

En ce moment, il y a une cinquantaine de détenus à Vottem, dont certains sont des pères de famille, séparés de leurs enfants. Le collectif craint qu’une fois la pandémie ralentie, les détentions et les expulsions reprennent. Ils dénoncent également les projets du gouvernement Vivaldi d’augmenter le nombre de détentions et d’expulsions, en appliquant le plan directeur de Théo Francken, du gouvernement précédent : la création de plusieurs centaines de nouvelles places en centres fermés, notamment en ouvrant deux nouveaux centres à Jumet, et à Zandvliet, près d’Anvers. Le secrétaire d’Etat Sammy Madhi a décidé d’ouvrir des « bureaux de retour » dans chaque province et d’engager 90 « conseillers de retour » à cet effet.

Ali Selvi | Krasnyi Collective


Contact 

info@krasnyicollective.com / +32 497 43 54 89 / +32 485 93 37 56

 



© 2022 Krasnyi Collective